Nicolas, as-tu toujours eu cette passion pour le SUP ?

« À la base, j’étais plutôt tourné windsurf et surf. Mais j’ai toujours été attiré par les sports longs du genre marathon, cyclisme… tout ce qui nécessite de l’endurance. Puis je me suis mis au SUP, ça fait 8 ans maintenant. »

As-tu déjà réalisé des performances en SUP ?

« En 2010 j’ai fait Lyon-Carro en SUP, ça a duré 3 jours. C’était une expérience engagée : le but était de montrer qu’un objet qu’on jette à la rivière termine dans la mer. Ensuite, en 2011, j’ai remporté le record du monde de SUP, 151 km ! Et c’est en 2012 que je me suis vraiment lancé dans le projet Atlantique. »

Justement, en quoi consiste le projet Atlantique exactement ?

« Je rejoins la Martinique en SUP. Mon départ de France est prévu fin Janvier. Le but est de faire ce voyage sans assistance, en totale autonomie. »

Ça à l’air d’être un long voyage, tu penses prendre combien de temps pour cette traversée ?

« J’envisage d’arriver dans les caraïbes en 45-50 jours, mais je prévois 90 jours de nourriture. Les conditions météorologiques ne sont jamais optimales tous les jours, les vents peuvent ne pas être porteurs ! Par exemple, s’il n’y a pas de vent, j’avance en moyenne à 6.5-7 km/h. Ma planche est en construction, en ce moment. »

Tu as surement besoin d’un entrainement pour un tel projet ?

« Cet été j’ai fait 5 jours en mer en autonomie dans la configuration « vie à bord ». La nuit, un voilier venait voir si tout allait bien. J’ai fait environ 40-50km avec que des vents contre, c’est un bon entrainement pour des conditions non optimales ! Sinon, je vais en mer au moins 2h par jour et 10h par semaine grand max. C’est ce qu’il faut, un entrainement plus intensif risque de m’épuiser et donc de m’affaiblir pour le jour J. »

Avez-vous d’autres centres d’intérêt ?

« J’interviens dans des écoles, et au sein de l’association « Rêves », qui réalise les rêves d’enfants malades. C’est une cause qui me tient à cœur. Cette association me soutient à hauteur de 10% du budget de mon projet. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *